De l’amour et autres nouvelles d’Anton Tchékhov

Voici des nouvelles sur le « royaume des femmes ». Tchékhov souffrait d’une impossibilité d’aimer. Mais l’amour lui inspire émotion ou ironie (« Si vous craignez la solitude, ne vous mariez pas »), et une grande variété de tableaux : « Une nouvelle qui n’a pas de femmes, écrit-il, c’est une machine sans vapeur. » L’héroïne par excellence est pour lui la femme incomprise, qui rêve d’une autre vie, inaccessible.
Découvrez ou redécouvrez l’univers de l’un des plus grands auteurs russes, raconté avec justesse et sensibilité par le comédien Bernard Métraux.

Avec Bernard Métraux

dimanche 16 juin
15h
STUDIOS VOA dans la Mairie
Place Jean Jaurès 93100 Montreuil